200, rue Elgin, bureau 601
Ottawa (Ontario) K2P 1L5
Tél.: (613) 569-1158
Téléc.: (613) 569-4532

Webinaires.jpg

Jonathan Beauchamp

Mercredi le 6 avril 2016

La génoéconomie, vous connaissez ?

Le parachèvement du projet génome humain en 2003 a pavé la voie à une nouvelle ère dans le domaine de la génétique médicale, pendant laquelle de nombreux scientistes ont cherché les gènes (ou les variantes génétiques) spécifiques responsables de diverses maladies.

Récemment, économistes comme spécialistes des sciences sociales se sont à leur tour mis à rechercher les variantes génétiques susceptibles de sous-tendre la variation de certaines caractéristiques économiques et sociales : ainsi naissait la sous-discipline émergente appelée « génoéconomie ». Quoique les premiers résultats de ces recherches se sont souvent avérés peu fiables, le raffinement des techniques de recherches a conduit à des résultats plus solides qui ont permis d'identifier des gènes précis. Par exemple, une étude a dénombré plus de 70 variantes génétiques associées au niveau de scolarisation atteint par un individu donné. Toutefois, ces variantes n'expliquent encore qu'une infime part de la variation totale.

Le webinaire de M. Jonathan Beauchamp présentera quelques récentes découvertes de cette nouvelle discipline et discutera de leurs implications. Le conférencier brossera un tableau de certaines de ces plus importantes découvertes (et des leçons à en tirer) qui permettraient d'expliquer comment des facteurs génétiques et environnementaux conduisent à certains traits économiques et sociaux comme l'altruisme, le niveau de scolarisation atteint, le revenu personnel et la prise de décisions financières. M. Beauchamp soumettra que ces résultats, bien que des plus intéressants et informatifs pour envisager et comprendre l'espèce humaine, ont peu de répercussions directes ou immédiates sur les politiques publiques, et qu'ils ne justifient certainement pas une vision génétique déterministe du monde. Enfin, le conférencier abordera des applications futures résultant de cette recherche pour les économistes et autres spécialistes des sciences sociales, en mettant l'accent sur la possibilité de mieux comprendre comment les gènes et l'environnement interagissent pour entraîner des caractéristiques économiques et sociales données.

Jonathan Beauchamp.jpgM. Jonathan Beauchamp, Ph.D., Chercheur postdoctoral au département d'économie de l'Université Harvard

Le travail de doctorat de Jonathan Beauchamp était axé sur une démarche pluridisciplinaire tirant des apports de la génétique, des sciences neurologiques et de la psychologie afin d'étudier des questions d'intérêt pour les économistes, notamment la formation du capital humain, les facteurs déterminants des résultats économiques et les effets des préférences cognitives sur les choix d'ordre économique. Pendant ses études doctorales, Jonathan a passé un trimestre à Princeton University, où il travaillait sur un projet dans le domaine émergent de la neuroéconomie. Jonathan possède un baccalauréat en mathématiques et a fait sa maîtrise en économie à Queen's University, où il se spécialisait en économie monétaire et publique. Sa thèse de maîtrise portait sur les politiques monétaires du Canada. Après avoir reçu son doctorat, Jonathan a accepté un poste au bureau de Montréal du cabinet d'experts-conseils en gestion de McKinsey & Company. Il a aussi travaillé au Fonds monétaire international. Jonathan a réintégré le milieu universitaire et fait actuellement des études postdoctorales à Harvard.

Jonathan a obtenu son doctorat en économie de la Harvard University en 2011.

Visualiser Le Webinaire